La Mort Absurde des Aztèques

“Il n’y a plus d’endroit où fuir, de tous les côtés le soir tombe...”