L’Administration de la Peur

Si vous vous étiez, par le hasard des choses, retrouvé en Algérie, durant une insurrection (admettons que cela soit dans un espace comme Alger), et que vous deviez y fuir des poursuivants, par exemple la Police, où vous dirigeriez-vous ? Comment le feriez-vous ? Et le feriez-vous de la même manière que dans une autre ville (admettons que cela soit dans les favelas de Sao Paulo ou dans la citadelle de Kowloon) ? Comment expliqueriez vous que, durant la guerre d'Algérie, les activistes du FLN se soient naturellement caché.es, à la fois, dans les espaces labyrinthiques de la Casbah et les forêts de Kabylie ?

Algérie(s) : Ce que Pasolini pense du Hirak

l'Algérie est une tempête sous le crâne d'un sourd ! Le feu ! Le feu et les sarments sont, depuis que ce pays est advenu, disposés si proches l'un de l'autre que l'attraction leur fait perler de la sueur ; que les premières étincelles ne tiennent qu'au simple fait de désirer l'embrasement !